Publié par Laisser un commentaire

« The Metropolitan Police Service » : Vous connaissez ?

 Image 123rf

 

Pour beaucoup, Français ou pas, « Scotland Yard » évoque le « Bobby », le policier courtois et non armé, ou Sherlock Holmes, très certainement le détective le plus connu dans le monde. A tel point que le « Guiness World Records » le classe comme le personnage littéraire le plus souvent représenté mondialement dans les films et les séries télévisées.

Image Google

Mais revenons au « Scotland Yard » où j’ai passé une partie de cette soirée de dimanche. Son nom officiel est bien le « Metropolitan Police Service » le plus souvent abrévié à « Met ». C’est l’institution policière qui a en charge les 32 « boroughs » formant Londres, un peu l’équivalent en plus grand des arrondissements parisiens. Mais elle a également la charge de missions au niveau de la Grande-Bretagne entière. C’est par exemple le cas pour le terrorisme. Ce qui en fait la plus importante institution policière britannique et de loin, que ça soit par le nombre de ses effectifs que par le nombre des cas traités.

Reste qu’elle est surtout connue sous le nom de « Scotland Yard ». Créée en 1829, le « Metropolitan Police Service » était alors logé au 4 Whitehall Place, mais l’entrée pour le public était à l’arrière du bâtiment dans la rue « Great Scotland Yard » et à travers le temps le nom de la rue et le « Metropolitan Police Service » sont devenus synonymes. Bien qu’ayant changé trois fois d’adresse et aujourd’hui, même si l’entrée, qu’elle soit du public ou principale ne se trouve plus dans la rue « Great Scotland Yard », l’institution a gardé ce nom, question respect à la coutume en quelque sorte. Cela reflète bien, je ressens, une des caractéristiques de l’esprit britannique, l’un des deux seuls Etats occidentaux à être resté fidèle à une constitution non codifiée et largement coutumière.

Toujours est-il qu’au cours de cette soirée j’ai eu la chance et le privilège de monter au plus haut de ce beau bâtiment des années trente sur la rive gauche de la Tamise. Et sur sa terrasse en plein air, mon Dieu quelle vue !  Dans un rayon de trois cents mètres : Big Ben, Le Palace de Westminter, le 10 Downing street, Westminter Abbey, la Grande Roue, rose en ce moment en l’honneur de la Gay Pride qui aura lieu le 27 juin, et j’en passe.

Une façon quelque peu inattendue mais combien appréciée de mieux appréhender mon nouveau pays de résidence.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.