Publié par Laisser un commentaire

Savoir être libre d’exprimer sa féminité !

féminité,la beauté,beauté intérieure,beauté extérieure,plus féminine,visage,bienveillance

Pourquoi ne pas être féministe et féminine ?

Dans une précédente actualité intitulée « Comment trouver sa féminité » j’écrivais : « être mâle ou femelle est une donnée biologique, être féminine est un choix … ». On pourrait dire qu’une femme féminine est une femme qui porte des talons, une robe, du rouge à lèvres, des froufrous …. Mais pour moi c’est un peu caricatural même si ça fait partie des outils qui aident à marquer un peu plus sa féminité, des outils qui ont toute leur importance. Pour bien des femmes malheureusement ce sont des outils qu’elles associent avec un manque de sérieux, avec la superficialité, au point où elles en arrivent à opposer féminité et féminisme. Je me refuse à opposer féminité et féminisme. Comme le dit Chimamanda Ngozi Adichie :

féminité,la beauté,beauté intérieure,beauté extérieure,plus féminine,visage,bienveillance
Autostraddle

« Je pense que cette idée que si vous êtes une femme et voulez être prise au sérieux vous ne devez pas accorder d’importance à votre apparence, à votre image est quelque chose de typiquement occidental. »

Une telle attitude reflète pour moi une soumission à l’emprise d’un diktat énoncé et mis en place avant tout par le pouvoir masculin qui reste prépondérant. Une attitude qui va à l’encontre même des valeurs que doit défendre et promulguer un féminisme bien compris et libre de toute domination. Au point où je me sens offensée par les femmes qui prétendent que l’on ne peut pas être prises au sérieux si l’on exprime sa féminité. Comme Marguerite Yourcenar, la première femme à être élue à l’Académie française, j’estime qu’une femme doit être libre d’être aussi féminine ou aussi peu féminine qu’elle le désire sans que cela ait quoi que ce soit avec le fait d’être prise ou pas au sérieux.

Le paraitre et l’être

Bien avant le paraître pour moi il y à l’être. Encore faut-il être connecté à cet être, en avoir conscience. Il s’agit d’aller réellement à sa rencontre, d’apprendre à se connaître, à se regarder, à se parler, à s’écouter.

Le premier pas c’est de s’accepter tel que l’on est et surtout de ne pas oublier que la bienveillance commence par soi-même. « Mes Beautés ! » soyez donc bienveillantes envers vous-mêmes tout autant qu’envers les autres! Soyez respectueuses de votre corps, de votre âme, de la vie qui est en vous. Vivre sa féminité c’est la vivre avant tout pour soi-même et pour cela il faut aussi aller à la racine de ce que nous sommes, ce que nous sommes au plus profond de nous-mêmes.

Être féminine c’est également s’accorder du temps, le temps de respirer, le temps de se reconnecter à soi-même et pourquoi pas tout simplement le temps de se retrouver avec soi-même…

Être féminine c’est fuir la négativité, le ressentiment, la médisance et la haine, le jugement et les préjugés. Autant d’attitudes qui ne peuvent amener que de l’aigreur et comment être féminine dans l’aigreur ? Cela me semble incompatible. L’aigreur détruit la beauté intérieure, détruit la beauté de l’âme. Et sans beauté intérieure pas de beauté extérieure et plus de place pour la féminité à moins de vous contenter du paraître. Une femme féminine est ouverte d’esprit, elle ne peut pas être aigrie.

Savoir s’accepter

ronde,féminité,la beauté,beauté intérieure,beauté extérieure,plus féminine,visage,bienveillance
Pinterest

A mon sens pour être une femme épanouie, une femme tout court, il faut d’abord s’accepter telle que l’on est. Alors on sera rayonnante et pleine de féminité. Vous ne serez jamais la voisine et la voisine ne sera jamais vous. Vous avez un peu de fesses ! Et alors ! Un petit peu de ventre ! Je dirai encore « Et alors ! ». Peut-être avez-vous pris un peu de poids ou le contraire « Et alors ! ». Est-ce que c’est ça qui va déterminer votre bien être ? Pour moi la féminité c’est beaucoup plus que ça. A quoi ressemblerai le monde si l’on était toutes pareilles !

La vraie beauté c’est vous

Être féminine passe aussi par la beauté, et la vraie beauté c’est vous, c’est votre exceptionnalité, votre authenticité, votre différence, encore faut -il en avoir conscience. Il s’agit une fois de plus d’être en cohérence avec ce que vous êtes au fond de vous-même.

Comment oser sa féminité ?

Une fois en paix avec soi-même on peut oser ! Un joli décolleté, une minijupe, de beaux escarpins, un rouge à lèvre un peu pin-up… Tout sera alors question de mesure. Osez le rose qui est la couleur de la féminité par excellence. Rappelez-vous de mon fameux tiercé gagnant : « Connaître : ses Couleurs, son Style, sa Silhouette. »

conseil en image, relooking,féminité,la beauté,beauté intérieure,beauté extérieure,plus féminine,visage,bienveillance

Ne soyez pas timide, réveillez votre sensualité, soyez à la fois sexy et classe, libérez la femme qui sommeille en vous.

Savoir prendre soin de soi

Pour être plus féminine, connecter-vous à votre corps et donner vous le droit de prendre soin de vous, de vos cheveux, de vos mains, de vos pieds, de prendre soin de votre pototo, de vos dents, de votre langue, de vos ongles. Il faut donc avoir des routines simples, basiques, pratiques, quotidiennes, hebdomadaires ou même mensuelles pour au moins avoir un corps propre. Savoir prendre soin de soi est à la portée de tout le monde. Ce n’est pas une question de moyen. Avoir une haleine fraîche en utilisant le « gratte langue » chaque matin ou en cas de besoin n’entraîne que le coût d’achat du gratte langue qui pourra ensuite être utilisé pendant des année. Je me nettoie la peau du visage quotidiennement et me démaquille avec un coton humide imbibé de quelques gouttes d’huile d’olive. Avec un litre d’huile d’olive biologique j’en ai pour des années, à peine un centime d’€ par jour. Je pourrais continuer, la liste est longue …

Savoir prendre soin de soi c’est avoir une bonne posture, une posture qui reflète le dynamisme intérieur. C’est pratiquer de l’exercice physique pour être bien dans sa tête et dans son corps. Sans perdre de vue que tout est une fois de plus dans la mesure.

Et à propos du Pototo !

Développement personnel,prendre soin de soi,féminité,la beauté,beauté intérieure,beauté extérieure,plus féminine,visage,bienveillance
Ayo Magazine

Permettez-moi mes beautés d’aller un peu plus loin. J’irais jusqu’à ce qu’il y a entre les jambes de la femme. Je trouve que cette partie intime de la femme joue un rôle très important. Elle est le centre de la force sexuelle et créatrice, la source de la vie. C’est dire toute l’énergie qu’elle contient. C’est une partie que l’on se doit de protéger et préserver. Pour moi il est important d’en prendre conscience. Deux pratiques m’aident tout particulièrement à me sentir connecter avec cette partie de mon corps : le pilâtes et les œufs de yoni. Le pilâtes sont des exercices qui aident à développer les muscles profonds et notamment le périnée.

Quant aux œufs de yoni c’est une très ancienne pratique multimillénaire qui consiste à introduire dans notre sexe un œuf en pierre précieuse ou semi précieuse et grâce à des exercices de contraction/relâchement renforce notre plancher pelvien et nous rend pleinement consciente de notre vagin. Deux pratiques qui nous permettent de rentrer en contact avec notre sexe avec amour et bienveillance et nous font ressentir toute sa puissance énergétique. Pour moi ces deux pratiques sont une partie intégrale et fondamentale de ma féminité. Pourquoi avoir de la bienveillance pour son visage, ses mains, ses pieds et ne pas en avoir pour son entre jambe qui est à la source du flux de vie qui s’écoule en nous ?

En conclusion je serais tentée de dire que pour moi être féminine c’est me sentir bien avec la femme que je suis, avec les habits que j’aime porter, avec le mode de vie que j’ai choisi. D’où l’intérêt d’une bonne connaissance de son tiercé gagnant. Une attitude inclusive qui n’oublie pas d’embrasser ma part de masculinité.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.