Publié par Un commentaire

Ella et Marilyn

glamour et sexy,Marilyn,Ella,beauté,mode,conseil en image,bilan d'image,image

Mes beautés ! Comme vous avez pu vous en apercevoir Marilyn Monroe est une de mes favorites. J’adore son côté glamour et sexy mais pour moi elle est aussi bien  autre chose, des composantes de sa personnalité qui sont bien moins mises en avant et moins connues. Je la respecte d’autant plus qu’elle savait user de son son pouvoir avec grande intelligence pour promouvoir, entre autre, la justice et l’égalité raciale.

C’est pour ça que j’aimerais partager avec vous une anecdote qui montre bien quelle femme était Marilyn Monroe.

glamour et sexy,Marilyn,Ella,beauté,mode,conseil en image,bilan d'image,image

Dans les années 1950, Ella Fitzerald n’avait pas le droit de chanter dans le plus fameux nightclub d’Hollywood, le Mocambo, à cause de sa couleur de peau. Marilyn Monroe qui était une grande fan d’Ella Fitzgerald, a appelé le patron du Mocambo et lui à dit que s’il passait un contrat avec Ella Fitzgerald pour chanter au Mocambo, elle serait présente au récital de Ella Fitzegerald tous les soirs, ce qui assurait au Mocambo une énorme couverture médiatique. Le patron a été convaincu et il a signé un contrat avec Ella. Marylin fut là tous les soirs à une table au premier rang.

Ella a commenté:

“Après ça je n’ai plus jamais été obligée de chanter dans un petit cabaret de jazz. Marilyn était une femme si atypique, elle était en avance sur son temps. Elle ne s’en ai pas rendue compte.”

Marilyn serait avec nous aujourd’hui elle ne correspondrait pas aux critères de beauté véhiculés par les diktats de la mode, des médias et autres. Pour rappel : Marilyn Monroe faisait un 42 de l’époque qui se rapprocherait plus d’un 46 de maintenant. Elle mesurait 166 cm et pesait aux alentours de 59kgs.

Une réflexion au sujet de « Ella et Marilyn »

  1. Quelle ironie! quand on sait que le terme “mocambo”, d’origine brésilienne, désignait une communauté d’esclaves qui s’étaient échappés pour fonder une communauté libre, le “mocambo”.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.